Ces horloges qui rythment le vivant

Catégorie
CONFÉRENCE
Date
vendredi 8 mars 2019 15:00
Lieu
Salle Stanislas - Rue Louis Pastour, 06400 Cannes
Téléphone
04 93 38 37 49
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet

Salle Stanislas à 15h

  • Ces horloges qui rythment le vivant

En 2017, le prix Nobel de médecine a été décerné à trois chercheurs pour leurs travaux sur le contrôle des rythmes circadiens. La lumière, en dehors de la photosynthèse, a de nombreux effets sur les plantes ainsi que sur les animaux. L’alternance jour/nuit, la variation de la durée du jour au cours de l’année engendrent des comportements périodiques : l’ouverture et la fermeture des feuilles et des fleurs, la floraison, les cycles veille/sommeil, la sécrétion d’hormones (cortisol, mélatonine…), la reproduction, l’hibernation… Ces rythmes font partie des propriétés fondamentales et sont retrouvés des bactéries à l’homme. Des horloges biologiques sophistiquées (centrale dans le cerveau et périphériques dans les organes) commandent ces rythmes et permettent une meilleure adaptation au contexte environnemental. La lumière synchronise chaque jour ces différentes horloges. La désynchronisation de l’horloge centrale provoque des troubles physiologiques dont les effets peuvent être sévères (dépression, obésité, diabète, troubles du sommeil). La chronothérapie consiste à administrer un traitement au moment où son efficacité est maximum et ses effets secondaires moindres (chimiothérapie des cancers).

  • Intervenant : Dominique AUBERT MARSON Maître de conférences Université PARIS V
 
 

Toutes les Dates

  • vendredi 8 mars 2019 15:00
 

Propulsé par iCagenda