Japon : le temps des grands capitaines, Kamakura (1185-1333)

Disponibilité Il reste 300 places
Tarif

9,00

Thème Histoire des civilisations
Date 12 avril 2023
Heure 15h00
Lieu Salle Stanislas

Intervenant (s)

MELLIES Marie-Claude

Diplômée d'histoire des religions et conférencière en histoire des civilisations

Description

En 1192 Minamoto no Yoritomo est nommé par l’empereur Seiitaishogun, (littéralement « général chargé de la lutte contre les barbares », abrégé en shogun), inaugurant ainsi le bakufu ( « gouvernement de la tente ») de Kamakura, gouvernement militaire d’un genre nouveau, dont naît alors une forme de féodalité qui perdure, sous différentes formes, jusqu’à la fin du XIXe siècle. Kamakura a été choisie car cette ville était assez éloignée de la capitale impériale, Kyōto, où les monastères et les nobles de la cour exerçaient une certaine influence.
• En 1274 et 1281 les invasions mongoles sont repoussées. Lors de la première invasion, les Japonais furent secourus par un typhon bien venu appelé « vent des dieux » (‘kamikaze) qui anéantit presque toute la flotte mongole de Kubilaï Khan.
Commence alors une ère marquée à la fois par l’idéologie militaire et le bouddhisme zen (la forme la plus ascétique du bouddhisme). Elle dure jusqu’en 1333 et voit l’avènement d’une nouvelle caste, celle des samouraïs, qui impose sa domination sur tout le pays.

Localisation

Salle Stanislas

3 Rue Louis Pastour, 06400 Cannes