Conférence : Pouchkine, un Russe noir, père de l’âme slave

Disponibilité Il reste 300 places
Tarif

9€

Thème Arts et musique
Date 3 décembre 2021
Heure 15h00
Lieu Salle Stanislas

Intervenant (s)

LARIVIERE Michèle

Auteur, Réalisateur - Conférencière du Verbier Festival
Formée au chant classique et à la comédie, productrice d’émissions musicales phares pour Radio France, conférencière et musicologue, elle présente, depuis sa fondation, les concerts du Verbier Festival en Suisse. Elle est l’auteur de plusieurs documentaires musicaux diffusés sur Arte, Mezzo et France 2.

Description

Poète, depuis sa jeunesse de jeune dandy, romantique et insolent de santé, jusqu’à sa mort prématurée dans la peau d’un historien, à 37 ans. A la suite de son arrière-grand-père Hanibal, « le nègre de Pierre le Grand », camerounais nommé général de l’armée russe, devenu un fin lettré, parlant le français, Alexandre Pouchkine, héros de la lumière et de l’allégresse, a transformé la langue chaotique de ses aînés, faites de lourdeurs archaïques et défigurée par les emprunts étrangers, en une langue simple et universelle, caractérisé dans son élégance par l’octosyllabe, un vers qui pendant près de cent ans, sera le grand vers classique des poètes russes. Pouchkine, dans sa courte vie, a non seulement ensemencé la littérature mais aussi les grands opéras Russes, par ses romans, contes et nouvelles, de Roussalka, Boris Godounov, Eugène Onéguine à La Dame de Pique, au Coq d’Or… Une statue lui est consacrée au cœur de Moscou, inaugurée en 1880 par Dostoïevski et Tourgueniev, eux-mêmes. Encore aujourd’hui de nombreux artistes du monde entier, s’inspirent de Pouchkine, que ce soit le chorégraphe John Cranko, ou l’auteur Peter Shaffer et le réalisateur Milos Forman dans leur célèbre « Amadeus », tiré de sa nouvelle « Mozart et Salieri ».

Localisation

Salle Stanislas

3 Rue Louis Pastour, 06400 Cannes

Share This